Le mauve: la modernité en question

On note principalement un changement au moment des années 1930, ce que le roman Le Sursis laisse entendre. En effet, dans le second tome des Chemins de la liberté, Le Sursis*, Sartre évoque plusieurs fois la couleur mauve en faisant référence aux tenues des femmes en 1938 à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale.

*Sartre, Jean-Paul, Les chemins de la liberté II, Le sursis, Paris, (“Folio”) Gallimard, 1972.



Citer ce billet
Louise Valentin (2023, 10 mars). Le mauve: la modernité en question. Philosophie-Esthétique-Art-Mode. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/stgz

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search